Yoga de la voix : un souffle d’harmonie et d’équilibre

La voix est un formidable instrument pour communiquer. Mais elle peut aussi se révéler être une aide à la relaxation étonnante. Avec le yoga de la voix, découvrons une technique accessible à tous pour retrouver équilibre et harmonie.

De bonnes vibrations

Le lien entre la voix et le mental est avéré. Dans de nombreuses situations, la voix modifie notre ressenti, à commencer par la voix de la maman qui apaise son enfant. Le yoga de la voix repose sur un phénomène de résonance, bien connu notamment en acoustique. Par la vibration sonore qu’elle crée, la voix stimule et fait résonner l’énergie de notre corps. Par le souffle, le mouvement et la concentration qu’elle nécessite, elle nous amène en douceur à la relaxation et la méditation.

Une relaxation accessible à tous

Dans le yoga de la voix, le travail repose sur la puissance de la voix, sa hauteur, la capacité à tenir longtemps un son et la mélodie du son lui-même. Néanmoins pour tester les bienfaits du yoga de la voix, inutile de savoir chanter ou de connaître des postures de yoga. 
Le yoga de la voix est accessible à tous. Les positions sont simples et quelques minutes de pratique le matin ou le soir pendant 2 ou 3 semaines suffisent pour installer un mieux-être. Les exercices vocaux reposent sur une respiration lente et profonde. 
Sur l’inspiration, on visualise le son et sur l’expiration, on souffle le son : c’est à ce moment que se produisent les vibrations bienfaitrices.

yoga-voix-position
yoga-travail

Exercices !

> Pour mieux s’endormir

Installez-vous allongé(e), les bras le long du corps, les paupières fermées et les mâchoires relâchées. Prononcez le son « Mmmm », les lèvres jointes. Ce son fait vibrer la tête et installe un sourire spontané. Concentré sur le souffle et la production du son, on se détend profondément.

> Pour retrouver le calme

Asseyez-vous en tailleur, les mains posées sur le diaphragme. Faites pivoter votre buste vers la droite sur l’inspiration et revenez dans l’axe en expirant le son « Che ». Expirez le plus longtemps possible et repoussez vos mains vers l’avant comme si vous chassiez les émotions négatives siégeant symboliquement dans le foie. Après quelques jours de pratique et pour compléter l’apaisement, visualisez la couleur turquoise.

> Pour éloigner l’inquiétude

Asseyez-vous sur le bord d’une chaise. Arrondissez le dos. Appuyez vos coudes à mi-cuisses en faisant reposer vos avant-bras sur la partie haute des cuisses. Sur l’inspiration, visualisez vos reins, sièges symboliques de la peur. Retenez l’air quelques instants puis sur l’expiration, laissez sortir le son « Tchiouh » comme s’il sortait d’une soupape. Videz complètement vos poumons comme pour vous vider des tensions.

> Pour chasser la colère extériorisée ou pas

Asseyez-vous sur une chaise, le dos droit, les mains posées sur les cuisses, paumes tournées vers le ciel. Inspirez par le nez et soufflez trois fois de suite le son « Ha ». Inspirez de nouveau et expirez le son « U » doucement et lentement, en laissant juste passer un filet d’air entre vos lèvres. La voix engage naturellement tout notre corps. Avec ce type de yoga, on mesure mieux le pouvoir qu’elle donne à notre mental et à notre physique. La voix est vraiment un instrument qui nous veut du bien. Entraînez-vous !

Boiron