Pourquoi notre voix change-t-elle si l’on inhale de l’hélium ?

Qui n’a pas assisté à l’expérience ? Une personne inspire de l’hélium et soudain, sa voix devient aiguë et nasillarde, comme celle d’un canard tout droit sorti d’un dessin animé. C’est drôle, mais pourquoi l’hélium modifie-t-il la voix ?

Retour sur l’origine de la voix

La voix est un instrument à vent et son mécanisme fait intervenir plusieurs phénomènes physiologiques. L’un d’eux est la vibration des cordes vocales sous la pression de l’air expiré. En vibrant, elles modulent le débit et la pression de l’air expiré, produisant ainsi le son.


Après une inspiration d’hélium

L’hélium va remplacer l’air présent dans les voies respiratoires. Etant plus léger que l’air (6 fois plus léger), il permet au son de se déplacer plus rapidement. Le son ainsi créé par les vibrations des cordes vocales va donc remonter plus vite dans le larynx et dans la bouche qui servent de caisse de résonnance. Et également, les cordes vocales vont vibrer plus vite.

C’est donc la légèreté de l’hélium qui est responsable de cette voix aiguë. 

Avec un gaz plus dense que l’air comme le protoxyde d’azote ou l’argon, la voix serait alors plus grave pendant quelques instants. Dans tous les cas, inspirer de l’hélium est une expérience à ne faire que de façon exceptionnelle. L’inhalation excessive d’hélium peut comporter des risques pour la santé.

helium-ballon-voix-2
Boiron