Peut-on casser un verre avec le son de la voix ?

En théorie…

Le son est une onde qui, envoyée jusqu’au verre, le fait entrer en vibration. Soumis à une forte excitation, le verre subit des oscillations de plus en plus importantes, jusqu'à rompre.

Mais pour casser un verre, il faut que la fréquence du son entre en résonance complète avec celle du verre. C’est l’entrée en harmonie de ces deux fréquences, doublée d’une puissance suffisante qui fait que le verre peut se briser. Les deux ondes doivent s’accorder comme lorsque l’on pousse une personne sur une balançoire : il faut la pousser à la même fréquence que celle à laquelle elle oscille. Donc oui, en théorie, un son peut casser un verre.

extinction de voix
perte de voix

Mais en pratique…

Le son de la voix est une combinaison de plusieurs fréquences. Même chez un virtuose, sa fréquence varie inévitablement et parvient difficilement à entrer en résonance avec la fréquence naturelle d’un objet, d’un verre par exemple. L’onde de la voix se répartit sur une large bande de fréquences alors pour casser un verre, il faudrait qu’elle soit concentrée exactement sur la fréquence de résonnement du verre. Accorder précisément les deux fréquences n’est possible qu’en laboratoire, en faisant appel à la technologie.

Parallèlement à cette explication, le manque de puissance de la voix humaine rend aussi la performance impossible. Il faudrait qu’elle soit amplifiée. Oui, mais… Il existe sur Internet des vidéos montrant un chanteur parvenant à casser un verre. 
Comment font-ils ? Ce sont des magiciens qui réalisent des numéros reposant sur l’illusion, le verre étant le plus souvent légèrement fendu au préalable.

Boiron