Le chant prénatal pour se relaxer en attendant bébé

Le chant est bon pour le moral et pour la santé. C’est aussi une activité ludique qui permet aux futures mamans de se détendre et également aux futurs parents d’entrer en communication avec bébé. Le chant prénatal est bénéfique pour tous : maman, papa et bébé !

Une activité pour les futures mamans…et les futurs papas

Le chant prénatal est apparu en France il y a une vingtaine d’année. Cette activité ludique est un excellent complément aux cours de préparation à l’accouchement. Il permet à la future maman de travailler sa respiration, mais aussi d’établir une communication privilégiée avec bébé. Les papas et même les enfants aînés sont également les bienvenus aux cours de chant prénatal. Eux aussi peuvent à la fois entrer en contact avec bébé et profiter des bienfaits du chant. Inutile d’avoir le moindre talent pour pratiquer cette activité. Le chant prénatal est ouvert à tous, même ceux qui chantent faux !

Bon pour la respiration et donc, la détente

Le mécanisme de la voix, à fortiori lorsqu’elle est chantée, engage tout le corps. Elle implique de nombreux exercices bénéfiques pour la future maman qui se prépare pour le grand jour. Naturellement, le chant implique une maitrise de la respiration. Il demande de maintenir une posture droite, d’ouvrir la cage thoracique et de faire monter et descendre le diaphragme à chaque inspiration-expiration. Il sollicite de très nombreux muscles, y compris les abdominaux. Les vibrations sonores massent en profondeur et contribuent à la détente.
Comme d’autres activités reposant sur un travail de respiration (le yoga, la sophrologie…), le chant libère les émotions et procure une profonde relaxation. Peu importe que l’on chante juste ou faux. Au fil des cours, le mécanisme de la voix progresse et on parvient à émettre des notes plus aiguës et plus graves. La respiration devient ainsi plus ample, la détente plus grande et la future maman, plus sereine.

respiration-détente-bébé-2
communiquer-bébé-2

Bon pour communiquer avec bébé

Bébé est capable de percevoir des sons dès six semaines de grossesse. Quand la future maman chante, son bassin et son squelette font caisse de résonnance, amplifiant ainsi le son via le liquide amniotique. L’échange est plus intense qu’avec la voix parlée. Par ailleurs, en chantant, on effectue naturellement un balancement du corps qui se traduit pour bébé, par un doux bercement. De nombreux parents témoignent du fait qu’en grandissant, leur bébé se révèle plus réceptif à des chansons qu’il a entendues durant sa vie intra-utérine et qu’elles le calment davantage.

Boiron