Comment convaincre son auditoire?

Présentation, cours, animation, discours, réunion… La prise de parole joue un rôle déterminant dans de nombreux métiers. Commerciaux, enseignants, formateurs, télé-opérateurs, comédiens… doivent intéresser leur auditoire, le séduire et le convaincre. Tout le monde n’étant pas un orateur-né, voici quelques conseils pour se montrer plus brillant à l’oral. 

  • Travailler le mental

Personne n’a envie d’écouter un orateur qui récite son texte. Pour interpeler et intéresser un public qui n’est pas naturellement acquis, il faut y mettre toute son énergie. Faire preuve de conviction et de persuasion demande un peu de préparation…

  • Diffusez votre bonne humeur

Souriez bien sûr. Le sourire doit se voir sur votre visage, mais vous devez aussi le porter en vous. Il se transmet et permet de communiquer plus facilement avec les autres. Sourire, c’est mettre l’auditoire dans de bonnes conditions pour recevoir le message que vous souhaitez lui délivrer. Faites exactement le contraire du joueur de poker qui s’efforce d’afficher une « poker face » pour ne pas trahir la nature de son jeu.

  • Soyez convaincu…… pour être convaincant

Le stress de la prise de parole peut être tel qu’il peut faire douter. « Mon discours est-il au point ? », « Vais-je y arriver ? », « Pourquoi suis-je là ? »… Pour convaincre, il faut vous-même être convaincu que vous allez réussir à communiquer. Soyez sûr que votre maîtrise du sujet est totale. Cette confiance en soi est essentielle. Surtout ne réfléchissez pas. Vous risqueriez de mettre en route un mécanisme d’auto-destabilisation, créant la peur de l’enjeu et du jugement des autres.

  • Préparez le physique

Une bonne condition mentale ne va pas sans une préparation afin d’avoir une bonne élocution, une bonne posture et donc, une bonne voix.

  • Respirez avec le ventre

Quelques minutes avant « d’entrer en scène », respirez profondément avec le ventre pour réduire le rythme cardiaque, cela permet de mieux maîtriser les émotions. Imaginez que votre ventre est un soufflet, appuyez doucement dessus pour faire sortir l’air et relâchez pour sentir entrer l’air tout seul.

convaincre_auditoire22
convaincre_auditoire2
  • Dégourdissez-vous la bouche

Pour avoir une bonne diction, il faut s’entraîner à ar-ti-cu-ler. Imaginez que vous mâchez un chewing-gum imaginaire ou répétez des virelangues comme « Sachez, mon cher Sacha, que Natasha n’attacha pas son chat ».

  • Échauffez votre voix

Inutile de vous lancer dans de grandes vocalises. Sans forcer sur votre voix, récitez simplement quelques lettres de l’alphabet en une seule expiration, en montant puis en descendant.

  • Détendez votre corps

Utilisez les techniques employées en sophrologie ou en yoga. Faites quelques étirements et secouez votre corps pour « décoincer » les articulations. Faites aussi une bonne séance de grimaces pour décontracter le visage et le tonifier. Avec tous ces conseils, vous voilà dans de bonnes dispositions pour prendre la parole. A l’heure H, n’oubliez pas de regarder votre public et de jouer avec les intonations de votre voix pour rythmer votre discours et mobiliser l’attention.

 

Boiron